• 2017-12-17 Hommage de Framboise IN pour Francis

    Framboise In
     12 h · 
     

    Francis tu fais chier !

    Tu nous obliges à cette ultime épreuve, toi qui étais contre toute convention, règle, dogme, ordre moral ou social, toi qui étais à ta façon un véritable anarchiste refusant les codes et l’ordre d’une société inégalitaire qui méprise les pauvres, les écrase et ne fonctionne que sur le profit.
    Tu pensais comme Stirner ou Proudhon que la propriété c’est le vol et tout au long de ta vie tu as réussi à vivre en accord avec tes idées. Toi qui étais dans le partage, l’aide aux autres, la main tendue et secourable, tu étais toujours prêt à rendre service.

    Quelque part tu es un dernier maillon d’une époque en voie de disparition, celle du Paris de Doisneau et ses photos noir et blanc, où enfant tu as vécu près de la Bastille dans un quartier populaire qui aujourd’hui s’est transformé en ghetto friqué de bobos parisiens. De ces années qui ont du être sombres et difficiles, tu en as gardé une empreinte marquée du sceau de la révolte, de la rébellion contre la famille, la société et l’univers et les galaxies parallèles. Des études universitaires de sociologie et d’archéologie difficilement menées du fait de la précarité et du manque de soutiens, tu en garderas cet esprit rigoureux et extrêmement cultivé, où la pensée et l’intelligence seront le fil conducteur et le ressort de ta vie.
    Alors tu es descendu de ta grosse moto et as quitté tes bottes de pompier, pour atterrir dans le sud à Puyloubier où tu as crée le site de parapente de Sainte-Victoire… 
    Parachutiste dès 1975, tu vas entamer un parcours dans l’aérien incroyablement riche : des vols avec ton parachute sur le terril de Gardanne où tu confectionnes peut-être le premier bi-plan parachute, un stage de parapente en treuillé, des expéditions au sahara et des vols magiques et expos à Tesnou au temps béni où ces contrées étaient fréquentables, et puis tes premières participations à la coupe Icare, où pouvaient s’appliquer ta démesure, ton inventivité, ton ingéniosité, ton intelligence avec des monstres volants toujours plus grands, plus gros, plus longs, plus fous, plus improbables, plus délirants enfin plus plus plus Monsieur plus !!

    Car à l’extrême tu aimais toujours te frotter, tu y excellais d’ailleurs !
    Vers les contrées lointaines et les sommets enneigés tu as aussi porté tes pas assurés et rassurants d’alpiniste : de nombreux sommets dans les Andes comme l’Illimani, le Condoriri, l’Icancabur , une ascension réussie au sommet du Denali ex-Mac Kinley avec Eric escoffier, sans parler du Mont-Blanc, Etna, Stomboli d’où tu redescendais toujours en volant !!

    En parallèle tu as aussi beaucoup apporté, innové dans le parachutisme, collaboré techniquement à des projets comme ceux de Patrick de Gayardon, Angelo d’Arrigo ou Eric Fradet :
    Des tubes géants, des manches à air gigantesques déployées de containers, l’initiation des voiles hybrides parachute parapente, la création et confection des premières wingsuit féminines, une innovation à l’époque, la folie géniale et onirique de ta wingsuit préhistorique. Et si les hommes du paléolithique avaient eu l’idée de voler, est-ce qu’avec leur technologie de l’époque, ils auraient pu le faire ? Des idées folles comme celle-là, tu en avais 10 à la minute ! J’oublie certainement beaucoup d’autres choses où tu as imprimé ta patte d’ours génial..
    Et, comme pour conjurer le sort d’un passé personnel mal assis, tu t’es mis en quête de l’histoire des autres et es devenu un chercheur, un fouilleur d’histoire, un véritable historien du parachutisme, tu as accumulé une somme incroyable d’archives, documents, photos, films. Tu aimais retracer ces histoires de héros, d’homme oiseau éphémères souvent, et tu en tirais toujours des enseignements pour toi.
    A présent, tu entres avec eux dans l’histoire de ces pionnières et de ces pionniers, de ces merveilleux fous volants dans leur drôle de machine, de ces inventeurs fous et passionnés, de ces courageux sans peur ni terreur devant l’inconnu, tu es un véritable homme oiseau !
    Alors entouré de beaucoup d’amour, envole toi bien haut dans les nuages et le ciel où tu aimais plus que tout voir un autre monde, de préférence à travers le spectre de Broken, là où l’irréalité irisée de la lumière t’absorbe dans un monde parallèle et onirique, un monde meilleur. Sois apaisé. On t’aime .

    L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, texte
     
    J’aimeAfficher plus de réactions
     
    « 2017-12-14 Et voila Francis s'est envolé !!! 2017-12-21 Vol Ste Baume Loic Vallet »

  • Commentaires

    1
    ksuxcle
    Lundi 18 Décembre 2017 à 21:14

    Magnifique et émouvant hommage !

    Merci.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :